Traduire le sport

12 novembre 2015 1 commentaire

Quel est le point commun entre Wayne Rooney et votre serviteur ? Non, ce ne sont pas les implants capillaires (mais on partageait la même calvitie).

Combien de vues le site de l’UEFA génère-t-il ?

Qui surnomme-t-on « Big Mac » ?

Quelles sont les qualités d’un traducteur sportif ?

Autant de questions, et bien d’autres encore, qui trouvent leur réponse dans ma présentation sur la traduction sportive. Si vous n’avez pas pu assister à mes précédentes interventions, ou si vous étiez trop captivés par ma douce voix pour prendre des notes, vous trouverez ci-dessous la dernière version de ce diaporama (octobre 2015).

Bien entendu, il s’agit uniquement de l’information brute, sans mes commentaires. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires ou par e-mail.

Une réflexion au sujet de « Traduire le sport »

  1. Ping : Le cap des 7 ans (ou les chiffres d’une année noire) | (Not Just) Another Translator

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *