6 réflexions au sujet de « Les petits bonheurs du Freelance »

    1. J’ai hésité à le prendre en anglais aussi… Et puis je me suis dit que ce serait intéressant de voir ce que ça donne en français, sachant que David Bellos a participé à la traduction!

  1. Je viens de le commencer, mais cela m’a rappelé un livre que j’ai lu il y a quelques années, et que j’ai bcp aimé : “Honni soit qui mal y pense – L’incroyable histoire d’amour entre le français et l’anglais” par Henriette Walter. Le livre de Bellos me donne envie de le relire (moi, qui en général a horreur de relire un livre !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *