Chronique d’une renaissance #2 – Le logo

En juillet 2013, j’ai choisi de confier la création de mon identité visuelle à Lise Halluin. Si j’ai été séduit par ses travaux précédents et ses projets en cours, c’est également la seule qui m’ait consacré plus d’une heure de vive voix sur Skype pour parler de mon projet, tout en sachant qu’elle n’aurait pas forcément le contrat. Du temps bien investi pour elle comme pour moi : les bases d’une communication saine étaient posées.

Lors de ce premier contact, Lise a écouté mes besoins, imaginé des concepts et proposé des pistes de réflexion. La première étape consisterait à définir un logo, qui serait la base de tout le visuel par la suite. Nous avons bien entendu parlé tarifs et services et nous sommes parvenus à un accord.

Je dois reconnaître que Lise a autant de patience que de talent. Je n’ose imaginer combien il doit être difficile de travailler avec des clients qui ignorent eux-mêmes ce qu’ils veulent ou ce dont ils ont besoin (imaginez un donneur d’ordres qui veut une traduction, mais qui ne sait pas dans quelle langue !). J’ai donc laissé carte blanche à Lise pour imaginer un logo, lui indiquant simplement quelques références ainsi que des idées de couleurs et de symbolique.

J’ai été bluffé par ce qu’elle a été capable de faire avec des consignes aussi vagues. Une semaine plus tard, j’avais trois propositions radicalement différentes, ayant chacune leurs forces. La première était une recherche typographique, la seconde une étude symbolique abstraite et la troisième, un logo symbolique et représentatif.

première salve

Emballé par cette dernière proposition, je lui ai proposé des pistes pour rebondir (toujours sans avoir la moindre idée du résultat final que je voulais). Nous nous sommes spontanément créé un “process” : je lui envoyais mes premiers commentaires par email et nous en discutions en détail de vive voix quelques jours plus tard. Elle me renvoyait ensuite une nouvelle proposition une petite semaine après.

Mon indécision a eu l’avantage de laisser libre cours à sa créativité, ce qui n’a pas été pour nous déplaire, ni à l’un, ni à l’autre. Lise me proposait ainsi plusieurs graphismes à chaque fois, tous produisant leur « effet waouh ».

Petit à petit, ce qui n’était qu’une vague idée commençait à prendre forme. J’ai commencé à mieux savoir ce que je voulais et à donner des instructions plus précises à Lise, sans toutefois brider son esprit créatif. Après un bon mois de discussions et de propositions, nous avons touché au but.

logo-AT-vecto-gris

Un vrai coup de cœur ! Lisible, informatif, moderne par son aspect vintage et déclinable en couleurs. Je l’imaginais parfaitement appliqué aux cartes de visite, sur le site ou sur des lettres à en-tête.

Si cinq aller-retour et un total de 12 logos auront été nécessaires, il faut dire que c’est parce que je n’avais aucune idée de la direction que nous allions prendre. De fait, le résultat dépasse largement mes espérances. Pour les besoins de ce billet, Lise a également réalisé un petit GIF animé retraçant la genèse du logo (seule une partie de ses propositions sont incluses).

another-translator

Ce logo est avant tout le fruit d’une bonne communication. Lise est une grande professionnelle qui a produit un travail minutieux et a fait preuve d’une grande écoute. Elle a su suivre mes consignes en y ajoutant sa touche personnelle.

Je la remercie d’ores et déjà chaleureusement, mais il ne s’agit que d’un premier pas dans notre collaboration. Prochaine étape : la refonte du site.

Retrouvez tous les épisodes de la saga :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *