High Tech

5 mars 2010 2 commentaires

Alors que NJATB s’apprête à migrer vers son propre domaine sur un tout nouveau site tout beau tout neuf (que je tiens secret encore quelque temps), voici probablement l’un des derniers messages sur la plate-forme Blogger qui m’aura rendu de bons et loyaux services.

Nostalgie à part, cette semaine je m’intéresse aux nouvelles technologies qui font beaucoup parler d’elles dans le monde de la traduction. Après Google qui projette la traduction automatique et instantanée par téléphone, c’est France24 qui vient faire sa petite révolution. Depuis quelques jours, la chaîne d’information propose une nouvelle fonctionnalité sur son lecteur internet: la retranscription automatique et immédiate de tous les mots prononcés en vidéo, c’est-à-dire les reportages, les commentaires des journalistes, les interviews, etc.

L’objectif est triple: meilleur référencement sur le web, accès aux malentendants et aide potentielle à l’apprentissage des langues. J’ai testé la chose avec la Matinale d’aujourd’hui, et si c’est plutôt bluffant, l’ensemble reste perfectible. Ou bien seraient-ce les journalistes qu’il faut améliorer ? Il semble en effet que leur prononciation anglaise ne soit pas du goût de l’algorithme, qui a interprété « A la une de The Independent » par « A la une de il y a des bananes »… Plus d’infos ici.

Dans la même veine, YouTube (propriété de… Google!) vient de présenter un système similaire et propose désormais d’afficher les sous-titres pour n’importe quelle vidéo en anglais. Testé sur un discours de Barack Obama, c’est très impressionnant. Et YouTube compte proposer prochainement la traduction de ces sous-titres automatiquement reconnus.

Les sous-titreurs ont-ils du souci à se faire?

 

2 réflexions au sujet de « High Tech »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *