• Que l'on jongle avec un ballon ou les langues, l'essentiel, c'est les trois points : "taquetique" (d'analyse de texte), "tèkeunique" (de rédaction) et concrétisation des occasions (de collaboration). Une victoire collective avec l'art et la manière.

    SPORT ET SANTÉ

    Que l'on jongle avec un ballon ou les langues, l'essentiel, c'est les trois points : taquetique (d'analyse de texte), tèkeunique (de rédaction) et concrétisation des occasions (de collaboration). Une victoire collective avec l'art et la manière.
  • Papier fait de la résistance : tant que les livres et la presse n'auront pas imprimé leur dernier mot, je continuerai de leur apporter mon expertise en traduction. Qualité de rédaction et respect scrupuleux des délais et des consignes sont mes maîtres mots.

    ÉDITION ET PRESSE

    Papier fait de la résistance : tant que les livres et la presse n'auront pas imprimé leur dernier mot, je continuerai de leur apporter mon expertise en traduction. Qualité de rédaction et respect scrupuleux des délais et des consignes sont mes maîtres mots.
  • Si SVT n'évoque pour vous que de lointains souvenirs de gamètes, c'est pour moi synonyme de Savoir Vraiment Traduire des ouvrages variés sur l'activité volcanique de la Terre, le fonctionnement du corps humain ou les propulseurs ioniques à poussée réglable.

    SCIENCES DE LA VIE, DE LA TERRE ET DE L’ESPACE

    Si SVT n'évoque pour vous que de lointains souvenirs de gamètes, c'est pour moi synonyme de Savoir Vraiment Traduire des ouvrages variés sur l'activité volcanique de la Terre, le fonctionnement du corps humain ou les propulseurs ioniques à poussée réglable.
  • Caféologue dilettante (L'Ayatollah du café), ami des bêtes (Puppy Bible), amateur d'art (Edward Hopper à New York), infatigable voyageur (guides Lonely Planet). Le traducteur curieux se forme en continu pour aborder de nombreux sujets de la vie courante.

    VIE PRATIQUE

    Caféologue dilettante (L'Ayatollah du café), amateur d'art (Edward Hopper à New York), fin gastronome (La Cuisine faite maison de Gordon Ramsay). Le traducteur curieux se conjugue au pluriel pour aborder de nombreux sujets de la vie courante.












Derniers articles du Blog



Wood manikin

Tradükssion, open space et schnaps



7 novembre 2016 1 comment

Il y a quelques mois, je faisais état de la situation inédite à laquelle je me trouvais confronté. J’expliquais alors les mesures adoptées pour rebondir après une baisse d’activité soudaine : prospection de nouveaux clients, relance d’anciens, cocooning… et réflexion sur ma trajectoire professionnelle. Après tout, travailler en libéral n’est rien d’autre qu’une remise en question […]


Crise de l'autruche

Le cap des 7 ans (ou les chiffres d’une année noire)



8 février 2016 2 comments

On dit parfois qu’un couple amoureux traverse plusieurs crises dans sa construction : le passage de la fusion à la différenciation au bout de 3 ans, puis de la différenciation à l’attachement après 7 ans, sans parler des événements de la vie. En irait-il de même avec une entreprise ? Si le cap des 3 ans a […]



Traduire le sport



12 novembre 2015 1 comment

Quel est le point commun entre Wayne Rooney et votre serviteur ? Non, ce ne sont pas les implants capillaires (mais on partageait la même calvitie). Combien de vues le site de l’UEFA génère-t-il ? Qui surnomme-t-on « Big Mac » ? Quelles sont les qualités d’un traducteur sportif ? Autant de questions, et bien d’autres encore, qui trouvent leur réponse […]